ZBrush et le Scan 3D

Le téléchargement de la vidéo est réservée uniquement aux membres de Polysculpt. Abonnez-vous dès maintenant pour accéder aux vidéos du site, sans restrictions.

L'atelier 31 est dédié au scan 3D avec une couverture globale des principales solutions avec leurs avantages et inconvénients, et se focalise ensuite principalement sur la technique de la photogrammétrie. Elle consiste à transformer de multiples photos prisent selon différents points de vues d'un modèle, en objet 3D.

Le tout sera axé autour de de deux logiciels, 123D Catch d'Autodesk (gratuit) et PhotoScan d'Agisoft ($179). Le traitement des scans se fera ensuite dans ZBrush, que ce soit pour retoucher la géométrie, récupérer les fins détails, ou bien sur retravailler la texture, y compris avec Photoshop.

Voici le résumé des 3h15 de cet Atelier :

  • Présentation des différentes solutions de scan : scanners laser, par lumière structurées, photogrammétrie, etc...
  • Le choix de la Photogrammétrie, pourquoi, avantages et inconvénients.
  • Le matériel nécessaire : outils pros ou non ?
  • La prise de vue, l'importance de la profondeur de champs et de la lumière.
  • Les deux solutions utilisées dans cet Atelier : 123D Catch et PhotoScan : lequel est le meilleur, pour quel usage ?
  • Le processus complet dans 123D Catch.
  • Le processus complet dans PhotoScan avec passage dans ZBrush.
  • Les objets qui passent mal en photogrammétrie : exemple de l'horodateur et de Goldorak.
  • L'importance du nombre de photos prisent et l'impact sur la qualité finale du scan (et de la texture).
  • Faire du scan de buste humain de bonne qualité avec un seul appareil photo.
  • Différence de qualité entre un scan à lumière structurée (Artec Eva) et la photogrammétrie. Les avantages et inconvénients des deux solutions (note : souvent complémentaires)
  • Nettoyage du scan : suppression des parties inutiles, reconstruction, etc...
  • Reconstruction de la topologie avec ZRemesher pour un travail plus efficace et création des UVs avec UV Master.
  • Recréation de la texture HD et corrections dans Photoshop et ZBrush avec SpotLight.
  • La récréation des micros détails pour un scan de haute qualité.
  • Modification des proportions du modèle.
  • Questions réponses.

Vous pouvez télécharger les fichiers d'exemples de la Poule à dent (pour un usage de formation et à but non commercial) et acheter si vous le souhaitez, des exemples de photos de modèles à reconstruire chez Triplegangers.com.

Attention, l'Atelier comporte un longue partie avec un model féminin complètement nu.

18 Commentaires
  1. artstud3 4 années Il y a

    Juste un petit coucou du « passé » à Thomas, une personne qui à toujours été prêt à partager ses nombreuses connaissances et qui,de plus, est très sympathique 🙂
    Amicalement
    Hervé

    PS:(ayant revendu,ou plutôt quasiment « offert » ZB ainsi que tous mes softs (C4D,LW,MODO) je passe (honteusement) en coup de vent pour le super tuto Hexagon…je vais (essayer) de me remettre à la 3D à l’aide de Sculptris (sympa) et Blender (je découvre) ainsi qu’Hexagon ressorti d’un vieux tiroir…

  2. Void lon iXaarii 4 années Il y a

    Merci beaucoup. Très intéressant! Je ne peux pas attendre pour les tutoriels à venir! J’espère que vous ferez plus sur la création d’objets, surface dure & environments.

  3. BeN 4 années Il y a

    merci beaucoup, votre site est toujours une source de savoir!
    j’ai récupéré les scan de 2 potes (donc habiller et T pose)effectuer lors du dernier 3D PRINTSHOW et je voulais utiliser ces obj, en suivant les observation, que tu as la générosité de nous partager dans cette vidéo.. mais voilà je me retrouve devant deux,trois,soucis: le scan est pas parfait, des trous là où le scan a pas tout compris, des doigt et une partie de l’entre jambe soudés, etc… bref le model demande un petit coup de clean.
    mais quand j’utilise le Zremesher ou tout simplement le Dynamesh, je perds les textures( même en polypaint) ce qui est con car le scan est plutôt bien, en plus, à ce niveau.. donc si vous avez une idée pour mon soucis, je suis preneur…

    et encore merci

  4. philippe RAIMBAULT 4 années Il y a

    Super!!! Merci Thomas.

  5. Auteur
    Thomas 4 années Il y a

    BeN : Pour les parties séparées, il faut partir en DynaMesh et supprimer progressivement les jonctions de soudures. Ca demande un peu de pratique, mais c’est pas si compliqué.
    Pour le DynaMesh et ZRemesher, ca convertie ton modèle, donc ça perd les UVs ou le PolyPainting. Il faut faire une projection du modèle original sur le nouveau.

  6. Pierre Gibouin 3 années Il y a

    Bonjour à tous,
    Super tuto, en particulier pour l’usage de ZBrush sur le traitement des fichiers de scan 3D. Par contre, je trouve dommage la partie sur les scanners 3D qui ne sont en aucun cas « has been » (cf Nextengine HD et DAVID SLS 2) et qui permettent de fournir des scans d’excellente qualité en moins de 20 minutes, ce que ne permet pas la photogrammétrie en si peu de temps. Par ailleurs, aujourd’hui, les scans 3D sont très utilisés en CAO avec des outils comme Solidworks ou Rhino et les scanners fournissent très souvent des plug-ins pour convertir les scans en modèle solide CAO de type STEP, ce que ne permettent pas les outils de base en photogrammétrie (cf RapidWorks par exemple pour Nextengine).

  7. Auteur
    Thomas 3 années Il y a

    Pierre : Il ne s’agit pas de ‘has been’ ou autre.. mais la seule solution de scan auquel j’ai accès est la photogrammétrie et des scans d’Artec. Et je ne me vois pas me lancer dans des grands explications sur un sujet que je ne connais pas ou trop peu 🙂
    Après, le traitement dans ZBrush est assez proche quelle que soit la source.
    Je n’ai pas traité la partie CAO/CAD car on part loin de ZBrush, bien que je songe à un jour, expliquer le passage de ZBrush vers du NURBS pour un export en IGES ou STEP. J’ai un outil pour faire ça (Amapi 8), mais il n’est jamais sortit et j’ai pas d’outil comme TSpline…

  8. Pierre Gibouin 3 années Il y a

    Merci Thomas, je confirme que Zbrush est un outil qui fait énormément gagner de temps avec n’importe quel scanner 3D, et même en CAO. Je connais plusieurs bijoutiers qui s’en servent en CAO depuis des modèles de bijoux scannés pour les retravailler et exporter ensuite dans Rhino. La polyvalence de Zbrush est tout simplement incroyable, entre la CAO, la sculpture, l’impression 3D, etc… Bravo pour tes tutos qui sont tout simplement excellents.

  9. christophe Marchand 3 années Il y a

    Salut Thomas,
    tres bien ce tuto. je recherche les fichier du model sur le site de triplegangers le modele n’existe plus. Pour suivre le tuto comme je suis novice j’aurais voulus le meme fichier il y a t’il possibilité de le trouver. et question pour choisir une tablet wacom, que me conseils tu ? pour commencer, comme il y en as des tonnes dans un budjet de 300€ pour commencer.
    encore bravo pour le tuto.

  10. Auteur
    Thomas 3 années Il y a

    Hello Christophe,
    Effectivement, les fichiers ne sont plus disponible à l’achat sur le site. Je suis désolé, mais je ne peux rien y faire. Eventuellement, contacte les ?

    Pour la tablette, Intuos Pro Medium (M), c’est très bien et dans ton budget 🙂

  11. christophe Marchand 3 années Il y a

    hello thomas,
    merci pour ta réponse, j’ai trouver plusieurs intuos Pros medium, dans différente version 5 4 3 y a t’il de grosse difference ?
    et pour le fichier tu peux me donner le nom de celui-ci pour que je les contact .
    tu parles d’une formation spécial retouche scan a venir, comment peux-t’on etre informé de cette formation.
    merci

  12. Stéphane BALASSE 3 années Il y a

    Bonjour Thomas,

    Déjà merci beaucoup pour ce super blog.
    J’aurai une petite question sur photoscan, j’ai vu sur un site qu’une personne utilisait un video projecteur pour projeter  » un bruit  » sur l’objet et il fait 2 series de photo une avec le bruit pour genérer l objet 3d et une sans le bruit pour les textures.

    Connais tu ce système et si oui as tu des conseils à ce sujet ?

    Merci d’avance

  13. Auteur
    Thomas 3 années Il y a

    Stéphane,

    Je n’ai pas essayé, mais oui, c’est une technique assez connu qui permet de mieux « tracker » les correspondances entre les photos. Ca consiste simplement à mettre sur le modèle des marqueurs, tout simplement.

    Pour faciliter le scan, on peut faire simple en mettant des pastilles colorées sur l’objet, sur des zones facilement retouchables.

  14. franck 3 années Il y a

    Bonjour Thomas,
    Excellent tuto, comme d’habitude.
    J’ ai testé la photogrammetrie ainsi que le scanner fuel3D. Dans les deux cas, la texture des cheveux n’est pas rendue, je me retrouve face à une tete sans dessus ni derrière. Débutant sur ZBrush, je ne parviens pas à combler ce creux. Lorsque je veux ajouter de la matière à l’ intérieur du modèle avec la brosse ClayBuildUp, ça me creuse la partie externe. J’ ai essayé Meshmixer: sur un modèle Photoscan en sd le résultat est correct mais dès que l’on paramètre un minimum de haute définition à l’exportation, le résultat est inutilisable. Existe-t-il un tuto sur le sujet ou as-tu des astuces pour « fermer » de façon correcte ces énormes « trous ».
    Cordialement.

  15. Geoffrey 3 mois Il y a

    Bonjour !
    Déja, merci pour tout le travail fournis, nous avons déja un peu échangé et votre aide m’a été très précieuse.
    Je commence a maitriser pas mal l’outil. J’ai fini, il y a peu, une photogrammétrie d »une partie de la montagne sainte-victoire, que j’ai fait au drone…

    Désolé, je ne sais pas trop ou poser ma question… Je travaille sur un obj venant de photoscan de 8,24 M de points. Il s’agit de la photogrammétrie d’une pièce. la descente d’une grotte avec plusieurs vestiges pour être précis (donc une forme pas « fermé »).
    Après un nettoyage rapide j’aimerai faire un dynamesh pour modifier qq détails, or il manque certaines parties du scan et comme je vous ai dit plus haut la forme n’est pas fermé, je lance mon dynamesh et la il essai de me fermer les trou et mouline pendant des heures… Visiblement mon mac croit qu’il est planté (c’est peut-être le cas) mais j’ai un utilitaire sur lequel je peux voir les processus en cours et visiblement l’activité bouge…
    Est-ce que je peux voir clairement si zbrush est planté ? Est-ce que c’est normal qu’il prenne plusieurs heures pour cet opération ? (en cours depuis 3 heures et tjs pas fini).
    Est-ce que pour le dynamesh c’est forcement avec une forme fermé ? Zremesher aussi ?

    Si c’est le cas, je ne vois pas trop comment travailler ce genre de forme « ouverte » une idée ?

    Merci !

  16. Auteur
    Thomas 3 mois Il y a

    @Geoffrey
    Réponse rapide : le DynaMesh doit bosser rapidement SI et UNIQUEMENT SI la projection (par défaut jusqu’à la 4R8) est activée. La projection, surtout sur un DynaMesh très lourd (grosse résolution) peut prendre beaucoup beaucoup de temps.
    Un coup d’oeil au Moniteur d’Activité dans les utilitaires du Mac devrait permettre de voir l’utilisation processeur ZBrush et voir si le CPU bouge tout comme la mémoire. Si c’est a peu près statique, c’est qu’il est planté.

    Le DynaMesh ne marche qu’avec des formes fermées, donc si c’est ouvert, il va tenter de tout fermer. Ce qui peut aussi prendre beaucoup de temps si la forme est très complexe et surtout, tres lourde en terme de polygones. Donc dans ton cas, toutes les conditions sont réunies pour que ça rame sacréement ou que ça plante.. ou les deux à la fois !

    Après, je ne peux pas trop aider sans voir le modèle, la, je suis aveugle…

  17. Geo 3 mois Il y a

    Merci Thomas, très sympa de ta part de m’aider.
    A priori la projection est bien activée, je n’ai rien changé de ce côté-là et je possède bien la 4R8.
    Par contre je m’inquiète un peu sur le fait qu’il me plante le zbrush… l’activité en cours n’est pas folle, ça bouge de 2 ou 3 % seulement, mais pour le moment mon Photoscan est toujours en activité pour une autre partie. Je finis ce traitement (dans la journée) et je peux t’envoyer mon zpr via dropbox ?
    Mais je ne voudrais pas abuser surtout…

  18. Auteur
    Thomas 3 mois Il y a

    Si ça bouge de 2-3%, c’est mort ^^;
    Oui, envoie toujours que je jète un oeil.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Thomas Roussel - 2008 - 2017

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

En visitant Polysculpt, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par Polysculpt sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre experience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de Polysculpt, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer