Comment présenter vos modèles ZBrush

Le téléchargement de la vidéo est réservée uniquement aux membres de Polysculpt. Abonnez-vous dès maintenant pour accéder aux vidéos du site, sans restrictions.

Ce petit tutorial vous montre les fonctions principales de ZBrush pour présenter en vidéo au mieux vos modèles sculptés au sein de ZBrush, et ce à l'aide des Turntables et de l'historique.

Attention toutefois, cette vidéo ne faut pas appel à la Timeline de ZBrush et a simplement pour but de vous montrer l'essentiel.

Les points à retenir :

  • Pensez à définir la taille de votre document.
  • N'oubliez pas votre fond : une image (situé dans Light >> Background, puis chargez une image panoramique equiréctangulaire au ratio 2:1. Vous en trouverez quelques-unes dans LightBox >> Texture >> Panorama (et réalisées par votre humble serviteur)
  • Si vous n'utilisez pas d'images, attention au dégradé par défaut qui peut vraiment se voir à la compression. Réglez le dans la palette Document >> glissière Range.
  • Dans la palette Movie, attention à régler vos modifiers : nombre d'images par secondes (FPS), taille de votre film, s'il n'inclue que votre document ou toute l'interface, etc.
  • ZBrush enregistre les films à la queue "leu leu" si vous n'effacez pas vos essais.
  • Le film est par défaut au format ZBrush, pensez à l'exporter, toujours dans la palette Movie. En général, optez pour le format h264 qui offre une très bonne qualité.. mais qui peut prendre du temps.
  • Si vous souhaitez utiliser le rendu de ZBrush, pensez à lancer un rendu et une fois l'image calculée, lancez la création de votre film (Turntable, History ou Timeline). Attention aux paramètres de rendu qui risque de faire grimper le temps de création de votre animation (en particulier le Render SubPix, situé dans Render >> BPR RenderPass.
  • Il n'est pas possible de récupérer les couches calculées par ZBrush lors du rendu lors de la création d'un film (Depth, Alpha, etc...), par contre n'hésitez pas à abuser de certains BPR filters qui permettent d'améliorer grandement la qualité de vos images sans réellement impacter le calcul de l'image.

 

6 Commentaires
  1. […] un peu plus d’information sur la page dédiées à la vidéo […]

  2. ARM 4 années Il y a

    Bonjour Thomas,
    J’espérais il y peu que ce sujet fasse l’objet d’un tuto du midi, je ne pensais pas voir ce souhait se réaliser aussi vite et bien ! 😀

    J’ai néanmoins une question, concernant la vidéo des Forward/Backward History :
    – Lorsque j’enregistre une vidéo de cette manière, tous les subtools apparaissent dans leur forme/matériaux/couleur finaux dès le début de la vidéo.
    Par exemple, je créer un visage. Au milieu de la création, je rajoute les yeux (2nd subtool) pour sculpter autour. A la fin, je change le matériau des subtools puis, pour finir, je rajoute une objet au fond (subtool 3).
    Mais lorsque je lance la lecture de l’Historique, tous les subtools sont présents et positionnés, il n’y a que le sculpt qui est pris en compte.

    – Un bon exemple pour expliciter mon propos est cette vidéo : Speed Sculpt : Geisha.
    (c’est aussi un bon exemple de caméra nauséeuse à merci quand on sait pas comment régler les bons éléments :p)
    Pour ce sculpt, j’avais bossé avec le matériaux de base tout du long. Puis, vers la fin, j’ai fait un « fill objet » du visage en MRGB puis suis passé au Polypaint (à environ 4:50 sur la vidéo); tandis que j’ai laissé les yeux (qui n’étaient censés apparaître que vers 1:15 dans la vidéo) et le cercle de fond (que j’avais rajouté dans les 30 dernières secondes) avec un autre matériaux rouge.
    Or, tant que l’action du fill object n’est pas effectuée, l’élément prend la couleur/matériau qui est sur la palette.

    Y a-t-il une possibilité pour pallier ce problème, ou est-ce « volontaire » ?

    Merci d’avance pour votre réponse, ainsi que pour l’ensemble de vos tutoriaux et ateliers qui m’ont énormément appris ces derniers mois 🙂

  3. Auteur
    Thomas 4 années Il y a

    ARM : il ne faut pas oublier que la fonction s’appelle Forward (ou backward, peu importe) History et que chaque historique est propre à chaque SubTool. Donc ZBrush ne fait que rejouer cet historique.
    Donc à moins de faire une aniamtion qui va jusqu’à l’apparition des SubTools, puis en faire une une fois affiché, il n’y a pas vraiment de solution.

    Personnellement, je préfère utiliser cette fonction en position statique et non dynamique car d’un certain point de vu, elle est assez limité, sans compter que plus le temps passe et plus je restreins mon historique en nombre maximum pour des raisons de mémoire et taille de fichier.

    Donc désolé de ne pas pouvoir réellement aider…

  4. ARM 4 années Il y a

    « Donc désolé de ne pas pouvoir réellement aider… »
    Aucun soucis, j’avais manqué de vigilance et je n’avais pas compris que le problème était au contraire très simple (chaque subtool a son historique); et j’avais en sus occulté la mémoire que demande la sauvegarde des Undos (même si je ne pensais utiliser cette méthode que pour les projets cours, les speeds).

    Après, ça sera à moi de tester, et tester; si l’Historique a besoin de telle place ou de montrer telle partie à telle moment; le coeur à l’ouvrage pour s’améliorer ^^

    Merci en tout cas pour votre réponse rapide Thomas 🙂

  5. […] Henning Sanden propose un tutorial sur la création d’une belle Turntable avec ZBrush. Pour rappel, vous en avez une version un peu différente en français ici  […]

  6. iliesi 1 année Il y a

    Bonjour Thomas et merci beaucoup pour le tuto,
    Je suis peintre et j’aimerais enregistrer un rendu en haute definition pour m’en inspirer et les sérigraphier pour mes future creation c’est possible de régler la resolution ??
    Merci

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Thomas Roussel - 2015

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

En visitant Polysculpt, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par Polysculpt sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre experience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de Polysculpt, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer